Ma station de travail sous Fedora 10 !

Moins d'un mois après sa sortie, j'ai fini de migrer mes postes sous Fedora 10. Après avoir installé Cambridge sur mon MSI Wind et après avoir mis à jour mon portable en F10, il ne me restait plus qu'à migrer ma station de travail.

J'ai profité du manque de place sur mes disques durs (2 x 160 Go) pour partir sur une installation fraîche avec un nouveau disque de 500 Go. J'en ai également profité pour retenter l'aventure x86-64, une expérience à laquelle je m'étais déjà frotté durant 3 mois sous Fedora Core 5...

Quitte à réinstaller, autant en profiter pour revoir quelques éléments qui ne vont pas ou peuvent être améliorés.

Remaniement de mes partitions

Mon partitionnement précédent datait de plus de 4 ans et ressemblait à ça :

  • / de 1 Go
  • /tmp de 1Go
  • /var de 3 Go
  • /usr de 5 Go
  • Swap de 1Go
  • Mes données personnelles réparties sur plusieurs partitions montées dans /mnt/ avec un lien symbolique de /home/llaumgui vers /mnt/divers/llaumgui...

Bref, un sacré bordel, pas vraiment FHS, datant de mes débuts sous Linux et de mes cours de système (qui a dit qu'il fallait écouter ses profs ?).

Maintenant, j'ai un partitionnement plus classique, mais surtout bien plus flexible et évolutif grâce à LVM :

  • /boot de 512Mo
  • 1 groupe de volume (VG_00) de 660 Go répartis sur 2 disques physiques avec :
    • /home de 250 Go
    • /srv/web de 10 Go avec mes tables MySQL, ma configuration apache et tous les sites sur lesquels je travaille.
    • /tmp de 2 Go
    • Swap de 2 Go
    • /srv/p2p de 20 Go
    • /srv/backup de 40 Go
    • Et je dispose encore de 300Go pour retailler mes volumes.

Remaniement de mes partages

L'idée est de stocker toutes mes données personnelles sur une seule partition accessible aux utilisateurs autorisés. A mon /home/llaumgui j'ai donc ajouté un /home/stockage avec un chmod de 2770. Le SGID me permet d'attribuer au groupe stockage tous les fichiers créés et ce quel qu'en soit le propriétaire. Pour donner accès à ce répertoire, il me suffit alors d'ajouter l'utilisateur au groupe stockage.

NetworkManager

Bien que sur mes portables j'utilise naturellement NetworkManager, j'avais pris l'habitude de configurer le réseau de ma station à l'ancienne, c'est à dire avec le service network. Je suis à présent passé sur NetworkManager en DHCP avec un bau afin de toujours obtenir la même IP.

J'ai cependant rencontré un problème avec MediaTomb qui se lançait avant l'activation du périphérique eth1... La solution : ne pas lancer MediaTomb au démarrage (chkconfig mediatomb off) et faire un script NetworkManager :

cat de mon fichier /etc/

Backhup

Avec 2 disques durs, j'ai installé une solution de backup basée sur backup-manager. J'ai donc compilé un RPMs pour Fedora 10 et relancé ma request.

fcron = cronni + anacron

Fedora 10 remplace Vixie-Cron par un fork nommé cronie. Je suis actuellement en train de réfléchir à une migration de cronie et anacron vers fcron qui a l'air plus puissant et assure, à lui seul, le rôle de ces 2 services.

4 réactions

  • De Remi De Remi - 09/12/2008, 20:24 #1

    Bienvenue dans le monde moderne (LVM) :)

    Pourquoi ne pas avoir mis les 2 disques dans le même VG, tu peux choisir le périphérique physique utilisé lors de la création des LV et en plus tu aurais pu jouer avec le stripping sur des FS peu sensibles mais ou la performance est importante (genre /tmp)

    ++

  • De f. De f. - 09/12/2008, 23:00 #2

    J'ai également franchi le cap de LVM en passant à Cambridge. Je voulais le faire depuis un bon moment, mais cela impliquait la refonte de la machine et l'indisponibilité qui en résulte (c'est entre autre le serveur DNS et DHCP).
    Je sais que lorsque l'on compte en centaines de Go, c'est dérisoire, mais pourquoi un /boot si gros?

  • De llaumgui De llaumgui - 10/12/2008, 00:54 #3

    @Remi : c'est corrigé. En effet, le fait de pouvoir cibler le volume physique lors de la création de volumes logiques me permets de ne pas mettre de données sensibles sur un disque dur un peu vieux... J'ai mis à jour le billet en conséquence.

    @f. : Un fois j'avais fait le radin et en multipliant les kernels (classiques + Xen)), j'avais été limite... 512, c'est pas tant que ça, puis c'est rond comme valeur ;-)

  • De Vince De Vince - 31/01/2009, 18:22 #4

    Et dire que tu as touché ton premier ordinateur chez moi, un certain week end de féria de Nimes!
    maintenant je comprends absolument que dalle à ton site mdr

Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International