htpdate pour remplacer ntpd derrière un proxy

Guillaume Kulakowski par Guillaume Kulakowski dans Linux 18 mars 2009 2
Linux

Au travail, j’administre un serveur web (de recette et d’intégration) sous CentOS 5.2. Malheureusement, comme dans beaucoup de grandes entreprises, nos connexions sont filtrées par un proxy. Cela ne pose pas trop de problèmes pour une utilisation courante (yum, wget, etc…) mais dès qu’on veut utiliser ntpd pour tenir son serveur à l’heure, cela devient carrément impossible !

En effet, que ce soit dans la littérature (man) ou sur le web, je n’ai pas trouvé de solution pour faire passer ntpd par un proxy et le serveur continuait désespérément à se désynchroniser (7mn en 2 mois, c’est pas la mort mais c’est aussi qu’un début…). La solution que j’ai trouvé est htpdate qui va effectuer une mise à jour sur des serveurs tiers via une simple connexion http (port 80) et en utilisant un proxy :

root@ezpublish ~> cat /etc/sysconfig/htpdate
### Uncomment and change this if you want to change the default htpdate options.
### See manual htpdate(8) for details.
OPTIONS="-a -l -s -P proxy.maboite.fr:3128"
SERVERS="www.linux.org www.freebsd.org"

Pour les utilisateurs de CentOS, vous trouverez le rpm chez RPMforge.

Commentaires

feilong

De feilong le 18 mars 2009

Intéressant.
Par contre,j'ai du mal à concevoir un intranet (surtout dans une grande entreprise) sans serveur de temps !

llaumgui

De llaumgui le 18 mars 2009

Je suis tout à fait d'accord avec toi. On doit surement en avoir un mais utiliser htpdate est plus simple que de savoir où il est et si je peux y accéder derrière ma DMZ.

Les commentaires pour ce poste sont fermés.