Mon installation domotique

Smart home

J’ai commencé à m’intéresser à la domotique il y a un peu plus de 2 ans, lors de la construction de ma maison. Cependant, je n’ai sauté le pas qu’à l’occasion d’un deal sur des détecteurs de fumée Fibaro FGSD-002. J’ai alors recyclé un Raspberry Pi 2B en box domotique en lui greffant une clef Z-Wave. Comme système domotique sur la box, j’ai fait le choix d’une solution Open Source, DIY & française : Jeedom.

Puis m’a maison m’a été livrée, et là j’ai craqué : capteurs de température, d’hygrométrie, contrôleurs de fils pilotes pour mes radiateurs, détecteurs de présence, d’ouverture et alarme. Aujourd’hui j’ai une installation complète que vous pouvez voir ci-dessous.

Dashboard - Jeedom
Dashboard – Jeedom

J’ai ensuite sorti la domotique de la maison pour la porter dans le jardin. Ceci pour contrôler l’arrosage de la pelouse et des haies. Pour cela, je suis passé par une alimentation 24V avec 2 Fibrao FGS-222 Double charge (avec le contact sec), le tout relié à mes électro-vannes (surement un prochain article).

Installation domotique dans le jardin
Installation domotique dans le jardin.

La solution domotique : Jeedom

J’ai fait le choix d’une solution Open Source : Jeedom. Cette solution est très ergonomique et française. Ce qui est un plus par rapport à certaines choses qui sont très franco-française, comme par exemple le fil pilote ou la bande de fréquence 868 MHz pour le Z-Wave. Le modèle économique de la solution est le suivant :

  • Vous pouvez acheter une box Jeedom,
  • Ou alors vous prenez votre hardware et une version de Jeedom avec un pack de services,
  • Sinon, vous partez sur une solution 100% DIY en composant votre hard et en y installant le soft open-source.

Après certains plugins sont payants si on passe par le market, perso, ça ne me dérange nullement de rétribuer un travail surtout que les plugins dépassent rarement les 8€. Bref Jeedom à tout pour plaire, j’ai même fait de l’évangélisation au travail avec au moins 4 adoptions.

Concernant le look & feel, j’ai pas mal customisé mon interface en jouant avec le plugin Widget, ça permet d’avoir un résultat plus sympathique et surtout une uniformité au niveau de la hauteur des widget.

Les protocoles domotiques

Jeedom gère plusieurs protocoles, ça permet de pouvoir prendre le meilleur de chaque protocole et d’avoir des périphériques optimisés en performance et en prix. Par exemple les sondes Oregon sont réputées pour la qualité des mesures tandis que les capteurs Xiaomi ne sont pas chers. En terme de sécurité, ça permet également de ne pas mettre tous ses œufs dans un même panier.

Z-Wave

Mes équipements Z-Wave
Mes équipements Z-Wave dans Jeedom.

L’avantage du Z-Wave c’est que c’est un protocole de maillage. Chaque périphérique servant à étendre la portée du réseau. Je peux donc l’utiliser dans toute ma maison, voir même à l’extérieur (comme dans mon vide sanitaire pour mes électro-vannes). Après chaque composant coûte un bras (minimum 49€ !). Du coup, je m’en sert principalement pour des composants de sécurité (alarme, détecteur) et mes chauffages (fil pilote).

RFX

Mes équipements RFX 433
Mes équipements RFX 433 dans Jeedom.

Mon intégration du protocole RFX se fait via le plugin RFXcom et un RFXtrx433E.

L’utilisation du RFX est à l’origine essentiellement pour les capteurs thermo-hygro d’Oregon Scientific. Mais j’ai également quelques prises électriques que je contrôle via RFX (29€ les 3, c’est très compétitif).

Dernièrement, je me suis fait poser une pergolas bio-climatique en Somfy RTS que je peux contrôler depuis ma box.

Zigbee

Mes équipements Xiaomi Aqara
Mes équipements Xiaomi Aqara dans Jeedom.

C’est le dernier protocole que j’ai intégré. La raison est essentiellement financière car à l’occasion du 11/11 il y avait des deals de fou sur les composants Xiaomi Aqara. Ainsi, j’ai pu équiper les dernières portes et pièces qui me manquaient pour 5 à 10 fois moins cher que l’équivalent en Z-Wave.

Et puis il existe des composant fun, comme le Cube Magic d’Aqara qui est une sorte de télécommande via gyroscope, idéale pour gérer mon multiroom.

Autres

Après, j’ai aussi du Wi-Fi (climatisation, ampoules), du Bluetooth (nut, Flower Power, etc…) et de l’UPnP, mais je m’étendrai sur les détails dans de prochains articles.

L’application mobile

Application Jeedom Android
Application Jeedom sous Android

Ça va faire maintenant plus d’1 an que Jeedom à mis en place une application mobile. C’est une très bonne continuité pour gérer sa maison depuis son téléphone. Idéale pour contrôler son salon après un déclenchement d’alarme et pouvoir la couper après avoir constaté que c’est l’aspirateur robot qui s’est quillé dans un rideau.

Les caméras

Je dois dire qu’au début ma femme était contre. Mais avec l’alarme qui peu se montrer sensible, surtout avec un robot aspirateur, les caméras permettent de se rassurer après un faux déclenchement.

De plus, Jeedom possède un plugin Camera, permettant d’envoyer les captures directement dans le cloud.

L’utilisation des interactions

Avec un clavier

Jeedom dans slack
Interaction Jeedom dans Slack.

J’ai commencé à interagir avec Jeedom en dehors de Jeedom depuis Slack. Via Slack, je peux gérer les éclairages, lancer des scénarios ou prendre des photos de ma maison. J’utilise aussi slack pour envoyer les photos en cas de déclenchement de l’alarme.

Sans les mains

Slack c’est bien mais Google Home c’est mieux ! J’ai, depuis qu’elle est dispo en France, une Google Home mini que j’ai relié à Jeedom en passant par IFTTT. Concernant les différentes façons de faire cette liaison, j’ai décidé d’écouter le mot clef « Jeedom » et de tout transférer à Jeedom. Les interactions sont donc gérées côté Jeedom et non côté IFTTT.

IFTTT applet Jeedom
Applet Jeedom dans IFTTT

Cette façon de procéder à les avantages suivants :

  1. Uniformité des interactions en fonction du vecteur (Slack, IFTTT).
  2. 1 seule recette IFTTT.

Et selon moi, je n’y vois qu’un inconvénient, passer par le mot clef « Jeedom » ou alors la phrase : « Dit Google, demande à Jeedom…« .

À noter que j’ai fait le choix de désactiver les interactions automatiques dans Jeedom afin de garder pleinement le contrôle sur ce que je peux et ne peux pas faire en interaction.

Pour conclure

Voilà, maintenant que mon installation domotique est présentée et que la catégorie domotique de ce blog est initiée, je vais pouvoir rentrer plus dans les détails lors de prochains articles. J’ai déjà quelques billets sous le coude : mon arrosage automatique, le temps quotidien et hebdomadaire d’aération, le multiroom, etc…

Commentaires

Xababa

De Xababa le 13 mai 2018

Très intéressant !! Belle réalisation, tu as dû mettre du temps pour mettre tout ça en place ! Je suis impatient de lire les prochains articles, surtout la partie arrosage qui me paraît assez technique...Pour ma part je suis (pour l'instant) full Xiaomi pour les mêmes raisons : dur de mettre 50€ pour avoir la température et l'hygometrie). Le seul problème de Xiaomi est que ça passe par leur cloud, mais je viens de découvrir le Zigate qui permet de s'en affranchir. Bon après c'est pas aussi plug and play que la passerelle Xiaomi officielle

Guillaume Kulakowski

De Guillaume Kulakowski le 13 mai 2018

J'ai fait ça petit à petit... Et j'ai pas fini ;-). J'aimerais avoir mes propres données plutôt que celle de la météo, un anémomètre et un pluviomètre sont prévus. Rien qu'hier j'ai rajouté un capteur (stock du 11/11) pour l'ouverture du frigo qui déclenche une alerte via la Google Home.

Sinon, je lorgne aussi sur la Zigate justement pour son côté cloudless. Je pense que je la prendrais lorsque le plugin officiel sera sorti.

Pour l'arrosage automatique c'est pas plus compliqué sur le reste de ma domotique. Le plus compliqué est toute la phase à 4 pattes dans le vide sanitaire et aller du vide sanitaire vers le regards pour les fils électriques.

Guillaume Roques

De Guillaume Roques le 13 mai 2018

Merci pour ton retour très intéressant.
Concernant la climatisation est-ce que tu peux la piloter depuis Jeedom ? Et si tu en es content est-ce que tu peux donner les références de ton modèle ainsi que le nom de ton installateur ?

Guillaume Kulakowski

De Guillaume Kulakowski le 13 mai 2018

Pour la clim' j'ai une Daikin. Et oui je peux la piloter via Jeedom. C'est aussi le cas pour les Mitsubishi. Tu peux regarder la liste des plugins ici : https://www.jeedom.com/market/index.php?v=d&p=market&type=plugin&&categorie=wellness

Après pour une Daikin, il te faut un module Domotique en plus (120€ de mémoire) qui connecte ta clim' avec le WiFi. Après, en 3 ans le catalogue a du bouger mes Daikin et Mitsubishi sont en haut du panier. Pour l'installateur je suis passé par www.aclimatis.fr

Guillaume Roques

De Guillaume Roques le 13 mai 2018

Ok, merci pour ces infos

Laisser un commentaire