SeedboxSync 2.0.0, synchronisation de votre seedbox et de votre NAS

SeedBoxSync

La version 2.0.0 de SeedboxSync vient d’être libérée !

C’est quoi SeedboxSync ?

Imaginez que vous téléchargiez des fichiers via le protocole BitTorrent, des fichiers libres de droit, ça va de soi. Imaginez que pour une raison X ou Y vous ne puissiez pas le faire à partir de votre connexion (et donc votre IP) et que pour télécharger vous passiez par un prestataire tiers (on est toujours dans de pures spéculations bien entendu).

Vous vous retrouvez donc avec des fichiers non pas sur votre NAS mais à distance, sur votre seedbox. Imaginez que pour télécharger vos torrents, vous avez automatisé la chose avec des outils tels que Radarr ou Sonarr, il serait dommage que le dernier maillon de la chaîne ne soit pas automatisé. C’est là que SeedboxSync entre en jeu !

SeedboxSync permet de :

  • Synchroniser une blackhole sur votre NAS (alimentée par des outils de traitement automatique) avec une blackhole distante.
  • Rapatrier les fichiers finis de votre Seedbox vers votre NAS.

De plus :

  • Pour ne pas télécharger 2 fois le même fichier, une base de données SQLite est alimentée.
  • Vous avez la possibilité de configurer l’outil.

Et c’est quoi les nouveautés de la 2.0.0

Mon NAS étant sous OpenMediaVault, les précédentes versions de SeedboxSync étaient en Python 2. Avec OMV 3, j’ai fait le portage sous Python 3. C’est la grosse nouveauté ! Mais pas que, le ChangeLog complet est visible sur le dépôt GitHub.

Plus d’infos ?

Pour plus d’info, je vous invite à :

Rétrolien

[…] article SeedboxSync 2.0.0, synchronisation de votre seedbox et de votre NAS est apparu en premier sur Guillaume Kulakowski’s […]

[…] viens de publier une nouvelle version de SeedboxSync. Pas de gros changements comme ça avait pu être le cas avec le v2.0.0. En effet, l’essentiel des changements concerne […]

Commentaires

Tigre-Bleu

De Tigre-Bleu le 29 mai 2018

On peut aussi monter le dossier de la seedbox en local avec sshs sous linux. C'est 1 ligne dans le fstab et ça permet d'accéder au dossier distant comme s'il était en local.

Guillaume Kulakowski

De Guillaume Kulakowski le 29 mai 2018

Oui, mais j'ai mis en place ce système lorsque j'étais à 2M... Pour mater du 1024p t'est qu'en même mieux en vrai local.

Tigre-Bleu

De Tigre-Bleu le 29 mai 2018

Ce que je voulais dire c'est qu'un "mv /remote/folder/* /local/folder" dans un cron peut faire l'affaire (c'est plus bricolage, j'avoue, et il faut gérer de ne pas faire 2 fois des mv sur les mêmes fichiers si les cron sont trop proches).

Par contre si on utilise sonarr, on peut utiliser le dossier sshfs comme dossier de téléchargement et il se débrouille tout seul pour déplacer le fichier quand le téléchargement est fini.

Guillaume Kulakowski

De Guillaume Kulakowski le 29 mai 2018

Faut savoir aussi que les SeedBox propose du SFTP mais pas une full implémentation de SSH (qui permettrait du rsync). Et justement, mon application en Python gère les téléchargements pour ne pas faire 2 fois la même chose. Surtout qu'après Radarr reprend la main et fait du renaming.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.