apt-get

Linux

Linux

Linux au jour le jour…

Distro en paquet versus distro source

Un petit lien intéressant offrant un comparatif entre une Debian compilée à la main et une Debian standard dont les paquets (*.deb) viennent d’un apt-get classique. Bon, la méthode du test est discutable mais il offre quand même une bonne base de comparaison. J’ai juste un reproche, ne pas avoir comparé une Debian classique i386 avec une Debian compilée i686 histoire d’offrir un i386 vs i686……

yum

yum

Yellowdog Updater, Modified

yum et le plugin yum-skip-broken

De plus en plus yum subit les critiques : On lui reproche d’être trop lent : à cela il y a une explication. On lui trouve des remplaçants. Certains même regrettent le temps de FC3 où apt-get régnait en maître sur la gestion des RPMs. Je suis pas d’accord avec cette vision, je pense que yum et l’un des gestionnaires de paquet les plus puissants. Il gère le multi-architecture (x86 sur du x86-64), ce qu’apt-get ne fait pas encore. Mais surtout, les…

Fedora

Fedora

Fedora, la distribution Linux orientée grand publique.

Fedora Core 4, apt, yum et Up2date

Toute distribution Linux tire une partie de sa force dans son gestionnaire de paquet (*.rpm ou *3.dep). Jusqu’à la version 4 de Fedore Core, cette dernière souffrait de ne pas offrir de solution unique. En effet, on pouvais utiliser tantôt yum, apt (bien connus des utilisateurs de Debian) ou Up2date (système natif à RedHat). Bien que ces 3 technologies soient toujours présentes sous Fedora Core 4, l’opus 4 de cette distrib’ inaugure un yum entièrement recodé et extrêmement compétitif lui permettant de se suffire à lui même et rendant l’utilisation des autres gestionnaires inutile. De plus couplet à yumEx, yum install yumex yum s’offre une interface graphique extrêmement intuitive……